UN DOUBLE MÉCANISME D’ACTION:
INHIBANT LES VOIES DE SIGNALISATION DE L’IL-4 ET DE L’IL-13
DUPIXENT: Anticorps monoclonal recombinant humain de type IgG4
IL-4 et IL-13 : un rôle central dans l’inflammation de type 2
 
PLUS DE 1 PATIENT SUR 2 ONT COMPLÈTEMENT ÉLIMINÉ LES CSO
Complètement éliminé les CSO à S24 tout en maintenant le contrôle de l’asthme.
Libéré de CSO 52% des patients.
 
MOINS D’EXACERBATIONS SIGNIFICATIF DE 56 %*
Co-critère principal (la semaine 52): Moins d’exacerbations
56% d’exacerbations moins graves avec DUPIXENT chez les patients atteints d’EOS ≥150 Cells/μl.
 
AMÉLIORE LA FONCTION RESPIRATOIRE de 320ml*
Co-critère principal (la semaine 12): amélioration rapide et durable du VEMS
Plus d’air – améliore le VEMS dès la semaine 2 après la 1ère dose.
 
  • Inhibe IL-4 & IL-13
    Voies de signalisation grâce à un double mode d'action1
  • Plus d’air2 320 mL*
  • Moins d’exacerbations2
    - 56% **
  • Libéré de CSO 52%
    des patients3***

Nouveau. Dupixent est maintenant disponible pour vous et vos patients âgés de 12 ans et plus, comme nouveau traitement de l'asthme sévère¹.

DUPIXENT est indiqué chez l'adulte et l'adolescent âgé de 12 ans ou plus en traitement d'entretien d'appoint pour l'asthme sévère répondant aux critères suivants :

  • Nombre de cellules éosinophiles dans le sang > 0, 15 G/litre (soit > 150 cellules/µl), aucun contrôle complet de l'asthme et au moins 1 exacerbation sévère au cours des 12 mois précédents, malgré un traitement associant des corticostéroïdes par inhalation et des bronchodilatateurs à action prolongée;

Ou

  • Nécessité d'un traitement permanent avec des corticostéroïdes systémiques.

En bref : Dupilumab est un anticorps monoclonal humain dirigé contre le récepteur α de l’interleukine (IL )-4 inhibitant de ce fait les voies de signalisation de l’IL-4/ IL-13, deux protéines jouant un rôle central dans l’inflammation type 2 caractéristique de certaines formes d’asthme.

De plus amples informations sont disponibles sur le site www.swissmedicinfo.ch

Nous serions heureux de vous présenter DUPIXENT en détail lors d'un entretien personnel et nous nous réjouissons d’une demande de rendez-vous.

Sandra Jabbour
Spécialiste Produit Respiration
Susanne Oberle
Medical Scientific Liaison Respiration

* Fonction respiratoire (VEMS) vs. Baseline après 12 semaines; DUPIXENT 200 mg toutes les deux semaines + CSO; n=631.

** Dupilumab (n=437) vs. Placebo (n=232) après 52 semaines; DUPIXENT 200 mg toutes les deux semaines + CSO; Analyse de sous-groupes avec EOS sanguins ≥ 150 cellules/µL

*** Dupilumab (n=103) vs. Placebo (n=107) après 24 semaines; DUPIXENT 300 mg toutes les deux semaines + CSO.

Sources : 1. Information professionnelle de DUPIXENT, mise à jour : septembre 2020, www.swissmedicinfo.ch ; 2. Castro M et al. Dupilumab efficacy and safety in moderate-to-severe uncontrolled asthma. N Engl J Med 2018; 378(26) : 2486–96; 3. Rabe KF et al. Efficacy and safety of dupilumab in glucocorticoid-dependent severe asthma. N Engl J Med 2018; 378 : 2475–85.

CSO = Corticostéroïde oral; EOS = éosinophiles; VEMS = VEMS : Volume expiratoire maximal par seconde.

Dupixent solution pour injection sous-cutanée. Chaque seringue contient 200 mg de dupilumab dans 1,14 ml de solution (175 mg/ml) ou 300 mg de dupilumab dans 2 ml (150 mg/ml). PA : dupilumab (produit à partir de cellules de hamster chinois génétiquement modifiées). I : Dupixent est indiqué pour le traitement de la dermatite atopique (AD) modérée à sévère chez l’adulte et l’adolescent âgé de 12 ans et plus dont la maladie n’est pas contrôlée de manière adéquate par des thérapies topiques sur ordonnance ou lorsque ces thérapies ne sont pas recommandées. Dupixent peut être utilisé avec ou sans corticostéroïdes topiques. Dupixent est indiqué chez l’adulte et l’adolescent âgé de 12 ans ou plus en traitement d’entretien d’appoint pour l’asthme sévère répondant aux critères suivants : *nombre de cellules éosinophiles dans le sang ≥ 0,15 G/litre (soit ≥ 150 cellules/µl), aucun contrôle complet de l’asthme et au moins 1 exacerbation sévère au cours des 12 mois précédents, malgré un traitement associant des corticostéroïdes par inhalation et des bronchodilatateurs à action prolongée; *ou nécessité d’un traitement permanent avec des corticostéroïdes systémiques. P : Pour la dermatite atopique : chez l’adulte : une dose initiale de 600 mg administrée par voie sous-cutanée (2 injections à 300 mg), suivie d’une dose de 300 mg en injection s.c. q2w. Chez l’adolescent âgé de 12 à 17 ans : < 60 kg: une dose initiale de 400 mg (2 injections à 200 mg) suivie d’une dose de 200 mg en injection s.c. q2w. Chez l’adolescent ≥60 kg et plus : une dose initiale de 600 mg administrée (2 injections à 300 mg), suivie d’une dose de 300 mg en injection s.c. q2w. Pour l’asthme : chez l’adultes et l’adolescent ≥12 ans: *patients avec l’asthme sévère traité par des corticostéroïdes par inhalation et des bronchodilatateurs à action prolongée: une dose initiale de 400 mg (2 injections à 200 mg), suivie d’une dose de 200 mg administrée s.c. q2w. *asthme sévère traité par des corticostéroïdes oraux ou asthme sévère associé à une dermatite atopique modérée à sévère selon l’indication approuvée, une dose initiale de 600 mg (2 injections à 300 mg), suivie d’une dose de 300 mg administrée s.c. q2w. Aucun ajustement posologique en cas d’insuffisance rénale légère ou modérée. CI : hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients. MP : contient du sodium (< 1 mmol/dose). Hypersensibilité : en cas de réaction d’hypersensibilité systémique générale (immédiate ou retardée), l’administration de Dupixent doit être stoppée immédiatement et un traitement approprié doit être instauré. Hyperéosinophilie : Des cas de pneumopathie à éosinophiles et des cas de vascularite en rapport avec une granulomatose éosinophilique avec polyangéite ont été rapportés chez des patients ayant participé au programme de développement dans l’asthme. L’apparition de lésions cutanées de vascularite, une aggravation des symptômes pulmonaires, des complications cardiaques et/ou une neuropathie survenant chez des patients présentant une hyperéosinophilie doivent mettre le médecin en alerte. Helminthiase : les patients avec une helminthiase préexistante doivent être traités avant le début du traitement par Dupixent. En cas d’infection pendant le traitement par Dupixent et en l’absence de réponse au traitement contre les helminthes, le traitement par Dupixent doit être arrêté jusqu’à la disparition de l’infection. Pour les patients avec AD : Conjonctivite et kératite : conseillez aux patients de signaler l’apparition ou l’aggravation des symptômes oculaires à leur médecin. Patient asthmatique : pas d’ajustement ou arrêt du traitement anti-asthmatique sans consultation du médecin. Les patients asthmatiques doivent faire l’objet d’un suivi attentif après l’arrêt du traitement. IA : éviter l’utilisation de vaccins vivants. EI : réactions au site d’injection ; conjonctivite, prurit oculaire, blépharite, herpès labial, éosinophilie, céphalées. Pr : Dupixent 300 mg, solution injectable en seringue pré-remplie avec système de sécurité : boîtes de 2 seringues. Dupixent 200 mg, solution injectable en seringue pré-remplie avec système de sécurité: boîtes de 2 seringues. Cat.rem. : B. Tit.AMM : sanofi-aventis (suisse) sa, 1214 Vernier/GE (pour de plus amples informations, voir l’information destinée aux professionnels sur http://www.swissmedicinfo.ch/).MàJ : septembre 2020.

Sanofi Genzyme et Regeneron s’engagent dans le programme de développement et de commercialisation de DUPIXENT.

Contact: Sanofi Genzyme · info.ch@sanofi.com · www.sanofigenzyme.ch

Titulaire de l’autorisation: sanofi-aventis (schweiz) ag · 3, route de Montfleury · 1214 Vernier