Traitement PCSK9I Spécifique au patient

Praluent® permet un traitement PCSKi spécifique au patient grâce à 2 niveaux d'efficacité et 3 options de dosage

Praluent est indiqué en complément d'un régime alimentaire et d'une statine à la dose maximale tolérée, avec ou sans autre traitement hypolipémiant, chez l'adulte présentant

  • une hypercholestérolémie hétérozygote familiale sévère ou
  • une maladie cardiovasculaire athérosclérotique cliniquement manifeste

et nécessitant une réduction complémentaire du cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL-C).1

Vue d'ensemble de toutes les niveaux d’efficacité des inhibiteurs de la PCSK9 disponible en Suisse.1,3
PP= Prix public

Seul Praluent® permet un traitement PCSK9i spécifique au patient grâce à 2 niveaux d'efficacité et 3 options posologiques.1,3

Références

  1. Information professionnelle Praluent®, mise à jour 09.2018, www.swissmedicinfo.ch.
  2. Liste des spécialités Praluent®, mise à jour 1.7.2017.. www.spezialitaetenliste.ch.
  3. Information professionnelle Repatha®, mise à jour 09.2018, www.swissmedicinfo.ch.
  4. Liste des spécialités Repatha®, mise à jour 1.6.2017.. www.spezialitaetenliste.ch.

Reduction puissante et durable du LDL-C

Praluent® 75 mg entraîne une réduction de 50 % du LDL-C en plus des statines et/ou de l'ézétimib.1,2 Par conséquent, plus de 80 % des patients présentant le risque cardiovasculaire le plus élevé atteignent leur valeur cible.3
Si la réduction de 50% du LDL-C du patient n'est pas suffisante, une réduction de plus de 60% peut être obtenue avec Praluent® 150 mg.4
 

Praluent® – Une importante réduction supplémentaire du LDL-C avec deux niveaux d’efficacité et atteint des valeurs cibles très élevées déjà avec Praluent® 75 mg.1-4
Thérapie de base: statines à la dose maximale tolérée, avec ou sans autre hypolipémiant; * vs référence après 24 semaines; °après 8 semaines

Pour abaisser un taux de cholestérol élevé, il faut un traitement à long terme. Il est donc essentiel que le fort effet de Praluent reste stable sur une longue période de temps. Même après 78 semaines, la forte efficacité de Praluent n'a pas changé - montré ici sur Praluent 150 mg.

Praluent® – réduction du LDL-C rapide et stable de longue durée (adapté selon 4). Thérapie de base: statines à la dose maximale tolérée, avec ou sans autre hypolipémiant

et cette réduction du LDL-C reste stable sur une longue durée.
Praluent est un anticorps monoclonal entièrement humain ; comme avec tous les anticorps, des anticorps (ADA) apparaissent - c'est une réaction corporelle normale. Il est important d'utiliser des anticorps anti-drogue (ADA) dont l'efficacité a été prouvée sans neutraliser l'effet à long terme. Il est important que les anticorps anti-médicaments (ADA) soient sans effet neutralisant sur l’efficacité à long terme.

Concrètement, cela signifie que
la valeur LDL-C de votre patient est réduite au maximum après seulement 4 semaines.
 

Références

  1. Information professionnelle Praluent®, mise à jour 09.2018, www.swissmedicinfo.ch.
  2. Liste des spécialités Praluent®, mise à jour 1.7.2017.. www.spezialitaetenliste.ch.
  3. Information professionnelle Repatha®, mise à jour 09.2018, www.swissmedicinfo.ch.
  4. Liste des spécialités Repatha®, mise à jour 1.6.2017.. www.spezialitaetenliste.ch.

Réduction des événements CV

Praluent® a réduit le risque d'événements cardiovasculaires graves chez les patients CV à haut risque.

La célèbre revue The New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats positifs de l'étude ODYSSEY OUTCOMES auprès d'environ 19 000 patients cardiovasculaires à haut risque.
L'étude ODYSSEY OUTCOMES a atteint son critère d'évaluation principal et a montré que les patients à haut risque cardiovasculaires recevant Praluent® en plus du traitement par statine tolérée au maximum ont connu beaucoup moins des événements cardiovasculaires graves que les patients recevant le traitement par statine tolérée au maximum.

Références
  1. Schwartz GG et al. Alirocumab and Cardiovascular Outcomes after Acute Coronary Syndrome. N Engl J Med. 2018. DOI: 10.1056/NEJMoa1801174.
  2. Liste des spécialités Praluent®, mise à jour 1.7.2017.. www.spezialitaetenliste.ch.
     

Réduction de la mortalité

ODYSSEY OUTCOMES: Praluent® a été le premier agent hypolipidémiant non statinique à réduire la mortalité toutes causes confondues.

La célèbre revue The New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats positifs de l'étude ODYSSEY OUTCOMES auprès d'environ 19 000 patients cardiovasculaires à haut risque.
Praluent® a réduit la mortalité toutes causes confondues de 15%.1,2

L'effet observé était particulièrement prononcé chez les patients qui présentaient des taux de LDL-C de 2.6 mmol/L ou plus au début de l'étude, malgré un traitement par statine à la dose maximale tolérée.1,2

Pour la première fois, l'ajout d'un traitement hypolipidémiant en plus d’un traitement par statine à la dose maximale tolérée a permis de réduire la mortalité toutes causes confondues.

En Suisse, Praluent® n'est remboursé que si le taux de C-LDL est de 3.5 mmol/L malgré un traitement par statine à la dose maximale tolérée, et seulement dans des cas particuliers, les taux de C-LDL supérieurs à 2.6 mmol/L sont suffisants pour le remboursement.10

Pour la première fois dans une étude avec un hypolipidémiant non statinique, la mortalité toutes causes confondues pourrait être réduite.1

Références

  1. Schwartz GG et al. Alirocumab and Cardiovascular Outcomes after Acute Coronary Syndrome. N Engl J Med. 2018. DOI: 10.1056/NEJMoa1801174.
  2. Steg G et al. The ODYSSEY OUTCOMES Trial: Topline results. Alirocumab in patients after acute coronary syndrome. Präsentation, ACC 2018, Orlando, USA. https://accscientificsession.acc.org/FEATURES/2018/03/VIDEO-SANOFI-REGENERON
  3. Cannon CP et al. Intensive versus moderate lipid lowering with statins after acute coronary syndromes. N Engl J Med. 2004;350(15):1495-504.
  4. de Lemos JA et al. Early intensive vs a delayed conservative simvastatin strategy in patients with acute coronary syndromes: phase Z of the A to Z trial. JAMA. 2004;292:1307-16.
  5. LaRosa JC et al. Intensive lipid lowering with atorvastatin in patients with stable coronary disease. N Engl J Med 2005;352:1425-35.
  6. Pedersen TR et al. High-dose atorvastatin vs usual-dose simvastatin for secondary prevention after myocardial infarction: the IDEAL study: a randomized controlled trial. JAMA. 2005;294:2437-45.
  7. Armitage J et al. Intensive lowering of LDL cholesterol with 80 mg versus 20 mg simvastatin daily in 12,064 survivors of myocardial infarction: a double-blind randomised trial. Lancet 2010; 376: 1658-69.
  8. Cannon CP et al. Ezetimibe Added to Statin Therapy after Acute Coronary Syndromes. N Engl J Med 2015; 372:2387-2397
  9. Sabatine MS et al. Evolocumab and Clinical Outcomes in Patients with Cardiovascular Disease. N Engl J Med 2017; 376:1713-172.
  10. Liste des spécialités Praluent®, mise à jour 1.7.2017. www.spezialitaetenliste.ch.

Bon profil de sécurité

À l'exception des réactions au site d'injection, tous les effets secondaires sont comparables à ceux du placebo.1-2

Praluent en tant qu'anticorps entièrement humain présente un bon profil de sécurité comparable à celui du placebo.

  • Plus de réactions au site d’injection: Praluent® vs placebo 3.8 % vs. 2.1 % (p<0.05)2
  • Autres effets secondaires comparables à ceux du placebo1,2

 

 

En dehors des effets secondaires comparables au placebo, il n'y a pas de signes d'effets secondaires à long terme «typiques des statines» pour Praluent®:

  • Pas d’augmentation des troubles neurocognitifs: Praluent® vs. Placebo 1.5% vs. 1.8% (ns)1,2
  • Pas d'augmentation de la survenue d'un nouveau diabète et pas de détérioration d'un diabète préexistant2

Pas d’interaction avec d’autres médicaments car élimination par endocytose cellulaire1 

Références

  1. Information professionnelle Praluent®, mise à jour 09.2018, www.swissmedicinfo.ch.
  2. Schwartz GG et al. Alirocumab and Cardiovascular Outcomes after Acute Coronary Syndrome. N Engl J Med. 2018. DOI: 10.1056/NEJMoa1801174..

Auto-injecteur Praluent®

Conçu pour une application aisée et simple

Praluent® sera le premier médicament injectable pour la plupart des patients. Pour cette raison, lors du développement l’accent a été particulièrement mis sur la simplicité et la praticité d’utilisation pour le patient:

  • 1 injection sous-cutanée toutes les 2 semaines
  • Administration en 4 étapes simples1,2

 

Les auto-injecteurs prêts à l'emploi, comme celui de Praluent, sont les plus récents dispositifs d'injection. De nombreux patients ont peur des aiguilles et des injections:
Avec Praluent®, pas d’aiguille est visible avant/pendant/après l’injection.1
Le patient n'a pas à percer la peau lui-même: Le patient appuie brièvement sur le bouton et l'auto-injecteur fait tout seul.1
Pour ces raisons, 100% des patients qui avaient initialement peur des piqûres ont continué leur traitement avec Praluent® après une phase de formation.3

Remarques concernant le stockage4
  • Au réfrigérateur 2-8 °C
  • Jusqu‘à 30 jours à température ambiante (max. 25 °C)

Références

  1. Information destinée aux patients Praluent®, mise à jour 09.2018, www.swissmedicinfo.ch.
  2. Roth EM et al. Patient and Physician Perspectives on Mode of Administration of the PCSK9 Monoclonal Antibody Alirocumab, an Injectable Medication to Lower LDL-C Levels. Clinical Therapeutics (2015);37(9):1945-54.
  3. Tatlock et al. Development and Content Validity Testing of a Patient-Reported Treatment Acceptance Measure for Use in Patients Receiving Treatment via Subcutaneous Injection. Value in Health (2015);18:1000-7.
  4. Information professionnelle Praluent®, mise à jour 09.2018, www.swissmedicinfo.ch.

Praluent ???