Quand ?

En prévention de la maladie thrombo-embolique d'origine veineuse:1

  • notamment en chirurgie générale notamment et orthopédique1
  • chez les patients alités pour une affection médicale aiguë1

Dans le traitement :

  • de la thrombose veineuse profonde avec ou sans embolie pulmonaire1
  • de l’angine de poitrine instable1
  • du syndrome coronarien aigu :
    • sans onde Q en assocation avec l’acide acétylsalicylique (NSTEMI)1
    • avec élévation du segment ST (STEMI)1
  • lors d’intervention coronarienne percutanée1

En dialyse : pour la prévention de la coagulation du circuit de circulation extra-corporelle dans l'hémodialyse.1

Qui ?

  • Adultes de tout âge1

Pourquoi ?

 
 
 
 
 
 
Le portefeuille Novalgin est maintenant harmonise Seringue avec système de sécurité automatique
1x 1 x / jour en prévention et traitement1a
(En option, une dose de 2x par jour est également possible selon les patients.)
Le portefeuille Novalgin est maintenant harmonise Large spectre d’indications1
Le portefeuille Novalgin est maintenant harmonise Plus de 30 ans d‘expérience clinique
L’héparine à bas poids moléculaire la plus utilisée et documentée dans le monde :
  • plus de 550 millions de patients traités2
  • plus de 20.000 publications scientifiques3

a Chez les patients avec problèmes thromboemboliques compliqués, une injection de 1 mg / kg du poids corporel deux fois par jour est recommandée.

Comment ?

  • 1x/jour en prévention et en traitement (dosage dépendant du risque thrombo-embolique et en traitement du poids corporel du patient)1
  • Pour les patients avec des problèmes thromboemboliques compliqués, le traitement par 1mg/kg du poids corporel deux fois par jour est recommandé

Quoi ?


Seringues préremplies Poids



Pour la prévention
Clexane® 20 mg
-
Clexane® 40 mg
-



Pour le traitement 2x/jour#
Clexane® 60 mg
< 70 kg
Clexane® 80 mg
70-90 kg
Clexane® 100 mg
> 90 kg



Pour le traitement
1x/jour§
Clexane® 100 mg
< 70 kg
Clexane® 120 mg
70-90 kg
Clexane® 150 mg
> 90 kg


Ampoule multi 300 mg tous



* Seringue graduée pour un dosage précis.
# 1 mg/kg 2 x/jour.
§ 1,5 mg/kg 1 x/jour.


Portefeuille

 

Combien ?

Prévention de la thrombose veineuse en médecine générale1

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dose s.c. 1re injection 2e injection Injections
suivantes
Durée
40 mg
dès l’immobilisation 24 h après la 1re injection toutes les 24 h minimum 6 jours jusqu’à mobilisation complète

Prévention de la thrombose veineuse en chirurgie générale et orthopédique1

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dose s.c. 1re injection 2e injection Injections
suivantes
Durée
40 mg
12 h avant l’intervention 24 h après la 1er injection** toutes les 24 h chirurgie ortho : 5 semaines
autres chirurgie : au moins jusqu’à mobilisation complète*
20 mg#
2 h avant l’intervention* 24 h après la 1er injection** toutes les 24 h jusqu’à mobilisation complète

* 12 heures en cas d’anesthésie spinale/épidurale
** Au moins 2 heures après le retrait du cathéter en cas d’anesthésie spinale/épidurale
# pour les patients avec un risque thrombo-embolique faible

Traitement de la thrombose veineuse profonde avec/sans embolie pulmonaire1

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dose s.c. 1re injection 2e injection Injections
suivantes
Durée
1.5 mg/kg dès le
diagnostic
24 h après la
1er injection**
toutes les 24 h environ 10 jours
1 mg/kg dès le
diagnostic
12 h après la
1er injection
toutes les 12 h environ 10 jours

L’introduction d’un traitement anticoagulant par voie orale (antagonistes de la vitamine K) se superposera au traitement par Clexane®, qui sera poursuivi jusqu’à ce que l’INR se situe dans le domaine thérapeutique désiré.
Chez les patients avec problèmes thromboemboliques compliqués, une injection de 1 mg/kg du poids corporel deux fois par jour est recommandée.

Traitement du syndrome coronarien aigu1

En association avec l’acide acétylsalicylique et le clopidogrel

NSTEMI

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dose s.c. 1re injection 2e injection Injections
suivantes
Durée
1 mg/kg dès le diagnostic 12 h après la 1re injection toutes les 12 h 2 à 8 jours, jusqu’à la stabilisation clinique

STEMI

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dose s.c. 1re injection 2e injection Injections
suivantes
Durée

< 75 ans

1 mg/kg
dès le diagnostic* + bolus initial de 30 mg i.v. 12 h après la 1re injection toutes les 12 h jusqu’à la sortie de l’hôpital max. 8 jours
Patient > 100kg ne pas dépasser 100 mg s.c

> 75 ans

0.75 mg/kg
dès le diagnostic* 12 h après la 1re injection toutes les 12 h jusqu’à la sortie de l’hôpital max. 8 jours
Patient > 100kg ne pas dépasser 75 mg s.c

* L’administration de Clexane® conjointement avec un thrombolytique (spécifique ou non de la fibrine) devrait être donnée entre 15 minutes avant et 30 minutes après le début de la thérapie fibrinolytique.1

PCI

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Plus que 8 h
depuis dernière administrations s.c de Clexane
0.3 mg/kg en bolus i.v.
Moins que 8 h
depuis dernière administrations s.c de Clexane
pas d’anticoagulation supplémentaire

Prévention des thromboses en dialyse1

Injection dans la ligne artérielle du circuit de dialyse, en début de séance

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dose s.c. 1re injection 2e injection éventuelle
séance > 4 h ou dépôts de fibrine

Normale

1 mg/kg 0.5 à 1 mg/kg
selon la durée de la séance

Alternative
(haut risque hémorragique)

0.5 mg/kg accès vasculaire double

0.75 mg/kg accès vasculaire simple

0.5 à 1 mg/kg
selon la durée de la séance

Réduction posologique chez les patients atteints d'insuffisance rénale sévère
(clairance de la créatinine < 30 ml/min)

  • Dose prophylactique : 20 mg s.c 1x/jour
  • Dose thérapeutique : 1 mg/kg s.c 1x/jour (STEMI < 75 ans : ajouter bolus initial 30 mg i.v.)

Avantages pour vos patients

  • Simplicité :
    • 1x/jour en prévention et en traitement1*

    * Pour les patients avec des problèmes thromboemboliques compliqués, le traitement par 1 mg/kg

  • Sécurité :
    •  Seringue avec système de sécurité automatique
    •  Utilisable pendant la grossesse après avoir pris en considération les bénéfices et les risques1
    • Utilisable en cas d’insuffisance rénale sévère1
  • Confiance :
    • L’héparine de bas poids moléculaire la plus utilisée dans le monde2

Clexane®/-multi. PA : énoxaparine sodique. I : prophylaxie de maladie thromboembolique en chirurgie (1) et chez les patients alités pour une affection médicale aiguë (2), traitement de l’angine de poitrine instable et de l’infarctus du myocarde sans onde Q en association avec l’acide acétylsalicylique (3), traitement de l’infarctus du myocarde aigu avec élévation du segment ST (STEMI) (4), traitement de la thrombose veineuse profonde avec ou sans embolie pulmonaire (5), prévention de la coagulation du circuit de circulation extra-corporelle dans l’hémodialyse (6). P : (1) selon le risque : 20 à 40 mg s.c. par jour. (2) 40 mg s.c. par jour. (3) 1 mg/kg s.c. 2x par jour. (4)30 mg en bolus iv. + 1 mg/kg s.c. puis 1 mg/kg s.c. 2x par jour, >75 ans : pas de bolus, 0,75 mg/kg s.c. 2x par jour. (5) 1 mg/kg s.c. 2x par jour. (6)1 mg/kg dans la ligne artérielle du circuit de dialyse (0.5-0.75mg/kg chez les patients à haut risque hémorragique). Posologie spéciales en cas d’insuffisance rénale grave. CI : allergie à l’énoxaparine, à l’héparine ou aux dérivés hépariniques et aux héparines à bas poids moléculaire, à l’alcool benzylique (uniquement C. multi), endocardite bactérienne aiguë, thrombocytopénie, aini qu'en cas de thrombocytopénie induite par l’héparine (TIH) à médiation immunitaire au cours des 100 derniers jours ou en présence d’anticorps circulants ; hémorragies aiguës importantes ; états avec un risque accru d’hémorragies incontrôlables (y compris un AVC hémorragique récent) ; ulcère gastroduodénal en évolution ; accidents vasculaires cérébraux ; thromboses des veines pelviennes ; administration i.m. ; embolie pulmonaire si une thrombectomie chirurgicale ou une fibrinolyse sont envisagées ; situation circulatoire instable ; nouveau-nés (suite à sa teneur en alcool benzylique). MP : insuffisance hépatique, hypertension, antécédents d’ulcère digestif, troubles de l’hémostase, rétinopathie diabétique, après une apoplexie ischémique, après une intervention chirurgicale neurologique ou ophtalmologique. Risque d’hémorragie accru. En cas d’anesthésie spinale/épidurale/ponction lombaire, la mise en place et le retrait d’un cathéter doivent avoir lieu au moins 12 heures après l’administration de la plus petite dose d’énoxaparine et au moins 24 heures après l’administration des doses les plus élevées d’énoxaparine ; pour plus d’informations, reportez-vous aux informations destinées aux professionnels. Risque d’hémorragie accru en cas de revascularisation coronarienne percutanée. Évaluation rigoureuse des risques en cas de thrombocytopénie induite par l’héparine sans anticorps circulants. Tendance accrue aux saignements chez les patients âgés. Pas de bolus IV initial chez les patients de 75 ans et plus. Ajustement posologique nécessaire en cas d’insuffisance rénale sévère. Fonction hépatique limitée. Sous-poids. Surpoids. Risque de thrombose en présence d’une prothèse valvulaire cardiaque, en particulier chez les femmes enceintes. Efficacité chez les enfants non suffisamment étudiée. IA : interrompre tout traitement à base de substances influençant l’hémostase. EI : thrombocytose, hémorragie, augmentation des enzymes hépatiques,thrombocytopénie, anémie, réaction allergique, maux de tête, urticaire, prurit, érythème, hématome, douleur et autre réaction au site d'injection. Pr : Clexane : 2/10/50 seringues préremplies à 20 mg/0,2 ml (emballages à 10 et 50 seringues pré-remplies), 40 mg/0,4 ml, 60 mg/0,6 ml, 80 mg/0,8 ml, 100 mg/1 ml, 120 mg/0,8 ml, 150 mg/1 ml ; Clexane multi : flacon à 300 mg/3 ml. Cat. rem. : B*. Tit.AMM : sanofi-aventis (suisse) sa, 1214 Vernier/GE. MàJ : juillet 2017 (SACH.ENO.17.08.0450). Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à consulter les informations destinées aux professionnels sur www.swissmedicinfo.ch.

Services

Références

  1. Information professionnelle Clexane® Suisse, mise à jour: juillet 2017, www.swissmedicinfo.ch.
  2. Données IMS Health entre 1995–2015
  3. Banque de données en ligne EMBASE, février 2019, www.embase.com