Qu’est-ce ?

Le système circulatoire

Avant de pouvoir comprendre la thrombose, une explication du système circulatoire s’impose. C’est à travers le sang transporté dans les vaisseaux que nous allons pouvoir irriguer nos organes, afin que ces derniers reçoivent un apport suffisant en oxygène et en nutriments. Trois grands organes jouent un rôle capital dans la circulation et l’homéostasie sanguine : le cœur, les poumons et le rein. Le cœur joue le rôle de pompe et permet ainsi d’acheminer le sang jusqu’aux organes. Les poumons permettent d’enrichir le sang en oxygène à l’inspiration, mais aussi d’éliminer le CO2 (déchet) à l’expiration. Finalement, les reins jouent le rôle de filtre et permettent ainsi d’éliminer les toxines de notre sang.

 

 

Qui est concerné ?

On comptabilise chaque année en Suisse 15’000 nouveaux cas d’infarctus, correspondant environ à 30% des décès. On estime que chaque 30 minutes une personne présente un infarctus du myocarde, responsable du décès de 40% des personnes de plus de 65 ans. Les accidents vasculaires cérébraux présentent la même incidence (15'000).

Concernant la maladie thromboembolique veineuse (MTEV), elle est la première cause de décès de femmes enceintes dans les pays occidentaux. Cela s’explique par le chevauchement des symptômes de la MTEV et de la grossesse. On estime que la thrombose veineuse profonde voit son incidence augmenter avec l’âge. En effet on passe de 0.7-2.7/1000 habitants à 2-7/1000 au-delà de 70 ans. 30% des personnes ayant une thrombose veineuse profonde présenteront une embolie pulmonaire.

 

 

Evolution & prise en charge

Les maladies atteignant le système circulatoire peuvent très vite devenir irréversibles et laisser des séquelles. Il est donc important ici d’agir en prophylaxie en cas de facteurs de risques.

Insuffisance artérielle membres inférieurs

L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs est non seulement handicapante mais si elle n’est pas prise en charge suffisamment tôt, elle peut dans les cas les plus sévères causer une amputation.